Réveillée en sursaut.

Hello,

Un beau matin, je me retrouve assise dans mon lit les yeux grands ouverts et avant même de dire bonjour à mon mari, je m'entends lui dire " Hè, dis moi, est-ce c'est la saison du chou rouge et de la betterave ?" Il marmonne quelque chose qui ressemble à  " ouai, j'crois, oui c'est le début de la saison"

Ni une, ni deux, je saute dans mes basquettes à la recherche d'un magasin bio ouvert un dimanche matin. Je reviens toute heureuse comme si j'avais trouvé le Graal avec un chou sous un bras et une betterave sous l'autre. Mon adorable cuistot m'a préparé ça pour le midi même.

Cette nuit-là, je ne sais pas qui m'a envoyé cette phrase/ cette pensée... Elle avait une puissance incroyable, je l'entends encore. Elle était douce et autoritaire " Mange du chou rouge et de la betterave et arrête de boire pendant un mois"  C'est bizarre non ?

C'est vrai que j'aimais bien boire un petit (tout p'tit) verre de bon vin rouge avec des crusty :-) tous les soirs, mais cette phrase me laissait entendre que je DEVAIS arrêter et de plus, cela me réjouissait. C'était vraiment surprenant, comme un défi que j'allais relever avec joie.

Alors j'ai mangé du chou rouge et de la betterave pendant toute la saison. On m'avait dit un mois mais je ne fais pas les choses à moitié alors je me suis régalée pendant 3 mois et j'ai arrêté de boire de façon systématique. J'ai décidé de boire uniquement quand cela me ferait VRAIMENT plaisir et j'ai été surprise de m'apercevoir que c'était rare !

Mais le plus beau dans cette histoire, c'est que durant ce petit régime de légumes rouges sans vin rouge Sauvageje me suis sentie " propre" dans mon corps.

Mon esprit s'est ouvert un peu plus, j'ai médité davantage et je ressentais un sacré bien-être.

Si c'est une astuce pour arriver au bonheur, je suis preneuse !

Gratitude.

Bien à vous.

Sylvie