Un cadeau incroyable pour apprendre à bien vous connaître.

Coucou les p’tis loups,

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une chose absolument extraordinaire. S’il y a bien une méthode qui m’a fait avancer vitesse grand V, c’est l’effet miroir.

Chaque fois, qu’une personne me contrariait un peu par sa façon d’agir, je cherchais si ce trait de caractère que je n’appréciais pas du tout, existait chez moi. Hé bien, je peux vous dire OUI, sous un autre aspect et je dirais même un grand OUI. Certes, au début, ça ne m’a pas fait trop plaisir, puis je me suis amusée avec cet effet miroir. Je reconnais que c’est beaucoup plus marrant chez les autres 😊 nan, j'rigole !

Allez, un exemple concret :

L’histoire d’un jeune couple, ils s’entendent très bien et apprennent petit à petit à se connaître. Ils se disent indépendants tous les deux. Mais Alice harcèle son ami par ses coups de fil intempestifs, sans s’en rendre compte. Fred se sent envahi et ça devient lourd. Mais heureusement, il connaît l’effet miroir, il s’interroge et cherche en quoi, il est lui-même envahissant. Bingo… Effectivement, moi je ne décroche pas mon téléphone à tout bout de champs, mais j’ai conscience que je vais un peu trop loin parfois. Hier soir, je voulais à tout prix savoir si son ex embrassait aussi bien que moi, ;-) j’ai trop insisté, j’ai été lourd, j’ai envahi son espace. Elle ne voulait pas parler de lui, j’aurais pu comprendre, je l’ai mis mal à l’aise. Et puis, l’autre jour, je tenais à ce qu’elle se sente bien, mais ce n’était pas ce dont elle avait besoin, j’ai insisté un peu trop. Je sais que je suis comme ça mais je ne sais pas faire autrement. En revanche, je sais comment je réagis quand je ne veux pas être envahissant. Je prends tellement de distance qu’elle me prendra pour un égoïste, un ours… Je sais… Je dois réussir à trouver un équilibre ! Autrement, je vais encore et encore répéter la même erreur et dans quelque temps,  à cause de cela, je serai malheureux.

Trouver l’équilibre peut sembler compliqué, mais j’ai constaté que dès qu’on en prend conscience, tout roule, tout devient fluide. Je n'oublie pas que ce miroir est déformant... certes le même trait de caractère est en moi mais sous une autre forme que je m'amuse à découvrir.

Au début, certes on continue notre façon de faire, elle est là depuis si longtemps. On l'observe et c'est tout. Puis petit à petit, on arrive à la stopper ou bien à faire demi-tour et un jour cela devient tout naturel. Finalement, il suffit de focaliser dessus pendant quelques temps et hop,hop,hop, c’est dans la poche !

J’avoue que j’ai commencé par les autres, je m’amusais à trouver l’effet miroir sur eux quand ils me racontaient leurs mésaventures. Quand j’ai bien compris le smilblick, je l’ai appliqué sur moi, c’était un peu moins drôle au début ;-) ensuite je m'en suis amusée, c'est tellement enrichissant.

Cela m’a montré aussi, qu’on a tous les mêmes « défauts », on les gère juste différemment et ce qu’on n’aime pas chez l’autre, existe presque toujours chez nous… parfois le p’tit coquin se planque bien, faut creuser un peu.

Amusez-vous bien les jeunes et les moins jeunes, n'oubliez pas de prendre ça avec légèreté.

Bisous du coeur.

Syl