Pourquoi toutes ces peurs ?

Je constate avec désolation que beaucoup de personnes vivent dans l’anxiété.

Dépression, problèmes digestifs qui empêchent certaines personnes de sortir de chez eux, addictions diverses (alcool et autres), ulcères à l’estomac, stress…..

Mais à quoi sert donc l’anxiété ?

Nous avons le sentiment de ne pas la contrôler, mais en fait, c’est tout à fait possible. TOUT est possible 😊 dès que nous le DECIDONS.

L’anxiété, comme chacun le sait, ne vient en aide à personne, c’est juste un sentiment qui nous mine et nous fait mal réagir. Je m’inquiétais de tout, dès que mon mari avait 5 mn de retard, je l’imaginais aux urgences, quand ma sœur après un dîner à la maison, rentrait chez elle, elle devait m’envoyer un coup de fil pour me dire qu’elle était bien rentrée. Je me demande bien ce que j’aurais fait si cela n’avait été le cas ; j’aurais appelé la police ? Ils auraient bien rigolé les gars !

A la maison, un petit mot avec l’adresse EXACTE où était mon mari (dès fois qu’il se fasse enlever). La peur d’arriver en retard faisait que j’arrivais toujours avec une heure d’avance et j’en ai plein d’autres comme ça à vous raconter.

Je vivais avec un poids constant à l’estomac, je m’y étais habituée malgré la douleur.

Quand j’ai décidé de me rendre heureuse, j’ai cherché comment me défaire de cette anxiété qui me minait. Je suis allée en librairie, dans le rayon développement personnel, j’ai fermé les yeux puis j’ai dirigé mon doigt vers LE livre. Le pouvoir du moment présent d’E.TOLLE puis je suis « tombée » sur Thich Nhat Hanh, je ne me souviens plus du titre, c’était peut-être la plénitude de l’instant.

Toujours est-il que j’ai compris, que ma vision des choses n’était pas la bonne (en tout cas pour moi). Je m’inquiétais pour d’éventuelles situations futuristes… qui n’arrivaient jamais, heureusement ! En essayant de vivre le moment présent, en demandant à mon mental de ne pas faire de plan sur la comète, de rester dans l’ici et maintenant, j’arriverai à dire à mon anxiété qu’elle n’avait pas lieu d’être.

Effectivement, au lieu de s’inquiéter d’une éventuelle dégradation de santé de son enfant ou de son mari …pourquoi ne pas profiter à fond la caisse de la vitalité actuelle de ceux-ci.

Au lieu de me demander si ma sœur allait sur son trajet de retour, se faire attaquer, avoir un accident ou une panne en pleine nuit, j’ai choisi de focaliser sur cette belle soirée que nous avions passée ensemble.

Et vous savez quoi ? Ma douleur à l’estomac s‘est envolée avec mon stress, et en plus, ma sérénité est devenue communicative.

J’ai souvent été obligée d’expliquer à mon mental que nous changions d’optique car les anciennes habitudes sont tenaces 😊 mais j’ai été surprise par la rapidité à laquelle il s’est habitué à ce changement. J’ai écrit des articles sur le moment présent qui peuvent vous soutenir dans cette démarche.

Bisous les p’tits loups, vous trouverez des tas de liens sur le moment présent, choisissez celui qui vous parle.

Je vous envoie plein de lumière.

Sylvie

//fr.simplesite.com/builder/pages/preview3.aspx?pageid=434262067&previewtype=Default&return=%252fbuilder%252fpages%252fstats.aspx

 

//fr.simplesite.com/builder/pages/preview3.aspx?InitPreview=true&pageid=434250443