Equilibrer nos 4 roues.

Le trésor oublié de l’Arc-en-ciel de Martine DUSSART

Aujourd’hui, j’ai ré-ouvert le tome 3 : Le rayon jaune ! J’adore cette série de bandes dessinées.

Ce volume explique le comportement humain. Il nous présente un petit animal qui se trouve en chacun de nous : l’EGO. Pour que tout roule, il faut que ces 4 roues soient correctement équilibrées.

D’un côté, il y a la roue rouge : notre détermination et la pose de nos limites.

La roue violette : S’occuper de soi et comprendre que chacun à ses propres solutions

De l’autre côté se trouve la roue jaune : Montrer ses vulnérabilités et savoir demander de l’aide.

Et la roue bleue :  S’exprimer et prendre du recul.

En déséquilibre voilà ce que cela donne :

Roue rouge : La colère qui fait que nous nous comportons en BOURREAU (c’est moi qui aie raison, je veux que tu m’écoutes)

Roue violette : La culpabilité (parfois bien cachée), du coup, nous nous portons en SAUVEUR ( à vouloir aider tout le monde)

Roue jaune : La tristesse, la déprime et nous voilà VICTIME . Quand on me propose des solutions, je réponds : oui, mais…

Roue bleue : Le déni ( nous refusons de voir en nous, de ressentir nos émotions) et nous sommes INDIFFERENT .

Je suis tous cela à la fois, dans certaines situations, je me mets en colère car je manque de confiance en moi et mon égo a besoin de hurler. Je suis le bourreau alors que l’autre n’y est pour rien. Il a juste réveillé une ancienne blessure.

Je suis également pleine de culpabilité, souvent ancienne et alors je crois que je peux aider tout le monde mais cela ne compense rien.

Je peux aussi être triste sans savoir pourquoi et jouer la victime… c’est pas ma faute, je n’y suis pour rien….

Et pour terminer, il m’arrive de m’enfermer dans ma coquille car je ne suis pas prête à regarder la réalité en face. Je suis trop dans l’émotion, l’émotivité et cela me semble trop souffrant et je deviens l'indifférente qui dit que tout va bien.

Pour trouver mon bonheur, je cherche à équilibrer mes 4 roues. Pour cela, je prends conscience des situations qui me dérangent et maintenant que je connais ces quatre facettes, je comprends mieux mes réactions et je peux les modifier...bien souvent elles se modifient d'elles-mêmes dès que je les reconnais:-)

Ensuite… y’a plus ka…

Gros bibis mes p'tis loups.

Syl