Je suis tellement heureuse de retrouver mes deux copines. Nous nous étions perdues de vue pendant de longues années. Les revoir, les entendre, me revigorent. Bras dessus, bras dessous nous arpentons les rues de Paris, entre la basilique Montmartre et la visite d’une galerie nous gloussons comme des gosses. Quel plaisir de se rejoindre chaque semaine.

Je pense souvent que le hasard est bien fait, mais est-ce un hasard ?

J’ai connu quelques déchirements dans ma vie, comme tout le monde, mais avec le recul j’en suis heureuse. Car chaque fois cela m’apporte un grand bien. Bien sûr, tant que je suis dans l’émotion, je n’en ai pas conscience. Quelque temps plus tard, je constate que mes situations souffrantes m’ont menée sur un chemin que je n’aurai jamais emprunté de moi-même.

Exemple : Souffrance au boulot, j’en ai voulu à plusieurs personnes de me diminuer, de me harceler professionnellement. J’ai pleuré pendant des années sur le trajet du travail et finalement j’ai démissionné. Quel cadeau de la vie !! J’ai commencé à VIVRE dès cet instant.

Autre exemple : Adolescente, je ne sortais jamais, donc Maman m’a poussée à suivre ma sœur qui adorait danser. C’était difficile pour moi, car j’étais extrêmement timide, mais voyez-vous c’est ma sœur qui m’a présenté mon mari.

Je ne vais pas vous saouler avec mes exemples, mais cela m’a fait comprendre que je devais chercher le sens caché de toute nouvelle rencontre ou évènement, trouver le côté positif. Tout prendre comme un jeu, un défi joyeux qui arrive à point nommé et qui me met sur mon chemin.Ce sont de formidables occasions pour moi de grandir. J’aime aussi me demander quelle est ma part de responsabilité dans cette situation. La plupart du temps, ce qui ne me plait pas chez l’autre, existe chez moi mais je me le cache. Alors je le regarde en face, je l’accueille, je l’accepte et tout devient fluide et simple.

Si seulement, j’arrivai à réagir ainsi instantanément… whaou trop douce serait ma vie. Alors c'est un hasard tout ça ou pas ?

Bisous mes p’tits loups.

Syl