Je ne suis pas une VICTIME, je suis un PHARE

Je suis un exemple, je guide…

Je ne suis pas une victime. Vous êtes bien d’accord avec moi, n’est-ce pas ?

Alors, je crée ma vie, à chaque instant, je fais les choix qui tracent mon chemin de vie.

J’ai donc tout POUVOIR sur mon existence. La seule chose qui me reste à faire est de chercher mon plaisir, ma joie de vivre, de suivre tout ce qui me rend heureuse.

Choisir ce qui me plait et AGIR pour que cela arrive dans ma vie.

Tous les jours, j’y pense  et je me dirige vers ce but, et j’y crois, sinon je retourne dans ma routine et j’oublie.

Je patiente, car selon mon désir, ce sera plus ou moins long, l'essentiel est de garder son axe.

J’ai tendance à ne pas rester focalisée sur la même chose très longtemps. C’est pourquoi je note mes envies. Je les perds de vue souvent, mais quand le moment est venu « comme par hasard » je retrouve ce papier et mon intention première réapparait.

J’ai souvent du mal à faire le lien entre ce qui m’arrive et ce que j’ai demandé. Mais j'ai une astuce, je me fis à ma réaction et lorsque je souris intérieurement et je lâche « ouais, c’est chouette, j’adore » je sais que mes pensées à un moment donné se sont tournées vers ça. De même, quand je me dis « waouh, ça ne me plait pas du tout, ce truc » mais cette fois-ci, c'est une peur qui m'a guidée.

Je crée ma vie, plus mes pensées sont claires et plus je suis dans le moment présent, et non dans le passé ou l’hypothétique futur, plus je suis joyeuse !

Si je veux me sentir soutenue, je dois me soutenir MOI-MÊME.

J’ai besoin parfois de ce petit rappel pour renforcer ma foi en la magie de la vie.

Belle route mes p’tits loups.

Bisou, bisou.

Syl