Si nous n'avions pas la parole pour nous exprimer.

Avant de m’endormir, je me demandais pourquoi les humains avaient autant de difficultés à se comprendre. Je ne parle pas de conflits mondiaux, juste de mes relations avec mon entourage. On me prête parfois des paroles que je n’ai jamais prononcées.

Ça vous est déjà arrivé qu’on vous dise « oui, l’autre fois tu m’as dit ça, tu m’as sacrément vexée » alors que c’est une chose à laquelle vous n’avez jamais pensé. Cette personne a fait une interprétation de vos paroles au travers de ses propres filtres et rien ne sert de s’expliquer, elle restera toujours avec ce qu’elle a cru entendre…

Si je lance : dimanche, je suis allée chercher du pain. A quoi cela vous fait penser ?

Vous imaginez peut-être que dimanche matin, je suis allée à la boulangerie… au lieu de cela, dimanche soir, je suis allée chercher le pain à la cave pour le décongeler pour mon petit déjeuner. Mais... vous restez avec cette  première image en tête.

Nous interprétons continuellement tout ce qu’on perçoit, quelqu’un me dit que je suis trop sensible, je le prends pour un compliment alors qu’il me trouve susceptible Sauvage

Donc au fil du temps, il y a toujours des petits trucs qui nous ont déplu et c’est pourquoi, un jour où tout se passe bien, on se prend quelquefois une claque dans la tronche. Ha, on ne s’y attendait pas à celle-là !  On a touché un point sensible sans le savoir et paf, on se prend une réflexion désagréable  ;-)

J’ai eu envie de remettre les compteurs à zéro, pour cela, j’ai imaginé qu’un de mes proches arrivait derrière moi sans parler, sans que je puisse le voir. Comment le reconnaitrais-je ? Au bout d’un moment, j’imagine sa vibration qui me permet de poser quelques adjectifs : drôle, rusé, têtu, piquant etc.etc puis je résume en un seul qualificatif et celui qui m’as sauté aux yeux est : espiègle. Ensuite, j’ai pensé à cette personne et j’ai compris…… son comportement ! J’ai saisi qu’il était rusé, filou, mais gentil et que sa façon d’être est un jeu pour lui. Je ne l'avais jamais vu sous cet angle. Je vous assure que dorénavant je le verrai autrement. Je me suis donc amusé à faire cela avec tous mes proches et j’ai eu de magnifiques surprises, de merveilleuses compréhensions.

Attention aux mots que nous prononçons et même à ceux que nous taisons. Clin d'oilQuand je fais gloucs après un mot, une parole, une mimique qui me déplait, je pense de suite que ce n’est qu’une interprétation !!! Cour

Pourquoi se contrarier pour si peu ? A chacun il arrive de dire des choses qui dépassent sa pensée ou bien de mal les formuler ou de faire des gaffes, ce n'est pas grave, soyons tolérants. Soyons HEUREUX ! car avant toute chose, c'est nous que nous rendons malheureux, c'est balot.

Si on vous dit que vous êtes stupide, ce n’est qu’une interprétation… car vous n’êtes pas stupide !

Bye, bye mes p’tits loups.

Syl