Les délires de Sylvie

Pastel de Syl

Que pensez-vous des Anges ? Existent-ils ? Vivent-ils uniquement pour alimenter les contes ?

Drôle de question, n’est-ce pas ?

Quelques années auparavant, une telle question ne me serait jamais venue à l’idée, mais depuis, j’ai ressenti tellement de choses inconnues, tellement d’expériences inexpliquées …

Aujourd’hui, je mets des mots sur certaines d’entre elles, ce qui me fait comprendre que ce que je vis parfois n’est pas l’esprit de mon imagination ou alors nous sommes plusieurs sur le même cheminSauvage. Illusion ? Fantasmes ? Rêves éveillés ?

Peu importe que les Anges existent ou non, ils me permettent d’oser regarder en moi. Ma puissance me fait peur, l’inconnu me déconcerte, il est plus facile de croire qu’un être spirituel m’envoie cette pensée, que d’admettre qu’elle vient de moi. Qu'ouis-je ? Qu'entend-je ? Cette réflexion est fort judicieuse…trop, pour provenir de ma petite personneCool ha, mais si elle vient « d’ailleurs » il n’y a donc plus de doute, elle est juste et je peux m’y fier. C’est une façon comme une autre de prendre confiance en soi. C’est plus aisé que de reconnaître que cette idée géniale a germé dans ma tête. Que ce message ou ce mot auquel je ne m’attendais pas et qui sort de ma bouche vient de moi.

Quand je me suis adossé à mon tulipier et que j’ai senti cet arbre vivre sous mes mains, j’ai senti son tronc bougé comme une respiration, mais à une cadence différente de la mienne, j’ai préféré me dire que cela venait…. Ça venait d’où d’ailleurs ? Hum, de l’invisible ? ChuchoteC'était trop irrationnel pour moi, j'avais besoin de m'accrocher à quelque chose. Jamais, je n’avais entendu parlé de ça et comment aurais-je pu expliquer une telle chose à mon entourage. Je pense que si je l’avais fait, aujourd’hui, je serais à St Anne, car à cette époque, beaucoup de choses « bizarres » m’arrivaient.

Comment accepter ma transformation, mes changements d’attitudes, de croyances ? Comment dire à mon mari « oh chéri, ce matin, j’ai senti l’énergie de ma sculpture, c'était bizarre . Ensuite j'ai entendu un message que je dois transmettre à Benjamine et là, tout de suite, j’ai la paume des mains en feu, vite, vite de l’eau froide ». J’ai préféré y aller mollo et l’habituer petit à petit. Je gardais donc tout pour moi et j'avoue que parfois, c'était difficile à gérer. Rien ne m'obligeait à vivre tout cela, mais je sentais que c'était important de ne pas tourner le dos.

Les Anges m’ont permis de rester dans un certain équilibre. Enfin, quelqu’un à qui parler, à qui demander conseil, avec qui s’amuser de tout cela. Voilà comment sont entrés les Anges dans ma vie. Peu importe qu’ils existent ou non, ils me soutiennent et contribuent à mon cheminement.

C’est la 1ère fois que je les évoque sur mon blog, signe que j’évolue, c’est chouette !

Gros poutoux mes p'tits loups.

Syl