Le plaisir sur mon chemin.

Les voyez-vous aussi, ces visages ?

On se donne des buts à atteindre, j’aimerais ceci, j’aimerais cela, et c’est très bien !

Mais pensons-nous au chemin que nous parcourons pour y arriver ?

J’ai compris que le plus important était le chemin et non pas le but. Je m’explique : imaginons que je désire atteindre le sommet d’une montagne, ne rigolez pas, pourquoi pas ? 😊

Je m’équipe, je cherche un guide, je réfléchis à ce qui me sera indispensable, je me renseigne sur la grimpette, sur la météo etc… Et surtout, JE PRENDS PLAISIR à préparer mon escapade. Si j’arrive au sommet, ce sera la cerise sur le gâteau, mais si jamais je devais faire demi-tour, je serai absolument ravie de tout ce que j’ai fait et fière de moi. Je n’ai pas atteint mon objectif, mais j’ai ESSAYE, j’ai bougé. Contrairement à toutes les personnes qui aimeraient faire ceci ou cela, moi, je l’ai fait ! Et c’était génial, nouveau, beau, magnifique, exceptionnel…

Voilà comment j’essaie de vivre, j’oublie les : IL FAUT, JE DOIS et j’essaie de mettre du plaisir sur mon chemin. Quand je m’entends dire, il faut, je dois… je me demande ce que mon cœur veut et si je sens cette chose comme une obligation, je cherche comment je peux faire autrement !

C’est très simple et pas toujours facile, car mes automatismes sont là. Je sais qu’en entrant ce plaisir dans ma vie, ils vont s’envoler. En attendant d’inscrire mes nouvelles façons de penser, cela me demande un effort, une volonté de me rendre heureuse. Chaque jour, je cherche à me faire plaisir.

C’est simple, il suffit d’apprécier les petits bonheurs. Je vais chercher ma baguette, j’ouvre grands mes yeux, et même si je prends toujours le même chemin, je découvre une nouvelle fleur, une personne bien habillée, un sourire, un nuage qui prend la forme d’un chat, d’un mouton, un enfant qui éclate de rire, un oiseau qui chante. Oui, ça fait un peu cuicui les petits oiseaux, mais ça marche !

Voir les choses autrement m’ont guéri de la tristesse qui ne se voyait pas, mais, qui était tapis au fond de moi.  Cette façon de penser m’a guéri de certaines douleurs profondes, aussi bien physiques, qu’émotionnelle. Et la « cerise sur la gâteau » est qu’elle a aidé mon entourage (nous en parlerons une autre fois)

Comme toujours, je fais un résumé, mais n’hésitez pas à aller sur internet, visionnez des vidéos, lisez des articles.

Faites-vous votre PROPRE idée de ce chemin plaisir, trouvez vos PROPRES astuces pour y parvenir.

La vie est une pièce de théâtre, aujourd’hui vous êtes le bouffon du roi, dansez sur votre chemin, riez pour un rien, sautez, faite de l’humour et…. respirez !!!

Ne croyez JAMAIS ce que j’écris, EXPERIMENTEZ le et voyez vous-mêmes, adaptez ce que je dis à votre personnalité, soyez créatifs.

Bisous mes p'tits loups,

Syl