Nouveau monde, où es-tu ?

Depuis début 2020, nombre d'entre nous ne se sentent plus dans leur élément. Ce monde ne leur convient plus.

Perso, cela fait bien longtemps que ce qui m'entoure ne colle pas avec moi.

Je n'ai jamais compris pourquoi je devais faire sonner mon réveil tous les matins alors que j'avais besoin de dormir. J'aurais aimé pouvoir moduler mes horaires afin d'être plus performante au travail.

Je n'ai jamais compris que les gens interprètent mes propos, ils les recevaient en fonction de leurs prismes alors que mes paroles venaient de mon cœur avec beaucoup de bienveillance. Lorsque je tentais de leur expliquer, il n'y avait rien à faire...

Je n'ai jamais compris... tant de choses, sans savoir toutefois que je pouvais très bien créer MON MONDE, celui qui me rendrait heureuse.

Au début, quand j'entendais parler d'un Nouveau Monde, je me demandais si physiquement nous allions changer de lieu ??

Aujourd'hui, j'ai enfin compris que créer mon Nouveau Monde était une affaire personnelle :-). Oui, oui... changer de monde signifie changer de perception, ouvrir son regard sur toutes les beautés qui nous entourent, changer de point de vue, apprendre à s'aimer, à aimer les autres.

Aujourd'hui, rien ne m'empêche de vivre autrement, rien ne m'oblige à suivre les recommandations gouvernementales, rien ne m'oblige à regarder les infos, rien ne m'oblige à rien !

En fait, j'ai tout simplement décidé de me rendre heureuse et pour cela, j'ai choisi de faire ce qui me plait, voir mes amis, ma famille, changer d'air, faire mes achats selon mon éthique (le plus possible), aligner mes pensées, mes paroles et mes actes. Je me pose une question avant d'agir : est-ce que ça me fait du bien ? Si la réponse est oui, je fonce. Si la réponse est non, c'est que ce n'est pas le bon tempo. C'est simple, non ?

Le Nouveau Monde selon moi, c'est cela ! Arrêter de se prendre le chou par peur, se faire du bien et faire du bien aux autres. Car si j'ai appris à m'aimer, j'apprends à aimer les autres, à voir au-delà de la réaction, prendre du recul et comprendre que si l'autre est différent de moi c'est une richesse. Si je le trouve désagréable, c'est qu'il a réveillé une blessure en moi, je ne suis pas obligée de savoir exactement qu'elle blessure, mais j'accepte et j'accueille cette souffrance. Ce n'est jamais de la faute de l'autre si un mot, une parole nous fait mal......

Tout le monde peut rejoindre ce Nouveau Monde, à condition, d'être prêt à se remettre en question.

Bisous, bisous mes p'tits loups.

Syl